top of page
  • Photo du rédacteurEmmanuelle Perrin

Les problématiques d'adaptation du logement au changement climatique

Merci à Mme la Sénatrice Dominique ESTROSI SASSONE de nous avoir donné de son temps pour discuter de l'apport du territoire aux problématiques d'adaptation du logement au changement climatique dans le cadre de la rénovation globale et massive de l'habitat.


Cette rénovation ne pourra être conduite avec sens et bon sens que si elle part du territoire en mobilisant les savoir-faires et les matériaux bio et geosourcés dans une logique de circuits courts. Les Architectes territoriaux sont les mieux placés pour conduire ces démarches, accompagnés des équipes de MOE locales qui connaissent les contraintes bioclimatiques et les spécificités y compris les us et coutumes, qui influent fortement sur la maîtrise des coûts et de la qualité, et donc de la durabilité des réhabilitations.

Les normes et les calculs conventionnels y compris prospectifs doivent être des guides mais ne doivent pas avoir de valeur prescriptive sinon les pathologies et les dommages vont se multiplier sur nos bâtiments à long terme (rappelons nous des dommages liés à l'application des normes passives sous des latitudes inadaptées et de tous les sur coûts générés y compris environnementaux).


Seule la co-construction de solutions locales pourra nous aider à structurer une réponse adaptable aux grands bouleversements qui nous attendent. C'est aussi pourquoi nous avons besoin de recherche et d'enseignement de l'architecture, de la ville et du paysage sur notre territoire. Et enfin montrer que les Alpes Maritimes sont un formidable laboratoire du développement local territorial prospère face aux risques.


Comentarios


bottom of page